Actualités

Exposition au Musée d’Art moderne et contemporain de Cordes (81) (septembre -octobre 2019)

Durant près d’un mois et demi, Thierry BOYER a exposé dans l’espace temporaire du Musée. Il y confrontait des pièces anciennes avec de nouvelles créations réalisées à partir de matériaux organiques comme des champignons et des morceaux de bois recouverts de résine noire. Sans parler de rétrospective, des allers et venues dans le parcours créatif de l’artiste, qui aujourd’hui s’intéresse plus aux problématiques de l’environnement, contrairement aux premières sculptures qui appartenaient au registre des « vestiges industriels ». Le changement de thématique n’est pas pour autant rupture : la coexistence de ces deux moments, à Cordes, en témoigne. Les œuvres, attestant de l’évolution de l’artiste, n’en gardent pas moins son style et se questionnent entre elles.


Photographies, Thierry BOYER à l’Université Toulouse 2 – Jean Jaurès (mars-avril 2019)

Pour ce printemps 2019, Thierry BOYER exposera à la librairie d’étude de l’Université Jean Jaurès à Toulouse, sur une proposition du plasticien Gérard Tiné, qui a longtemps enseigné à l’École d’Architecture de la Ville rose.

L’artiste proposera de nouveaux clichés inédits issus de ses Germinoscopes : il s’agit de photographies du dôme de ce dernier recouvert par des traces énigmatiques de gastéropodes. Un texte de Gérard Tiné, qui connaît Thierry BOYER depuis de longues années, viendra replacer ces pièces dans l’ensemble du travail de l’artiste, avec un focus sur les années Germinoscopes.

Vu du dessous, ces photos font penser à des représentations cartographiques prises par satellite. Thierry Boyer considère cette évocation de l’univers contenu sur le dôme de son Germinoscope comme des visions poétiques.

L’exposition se déroulera du 18 mars au 19 avril, à la librairie d’étude de l’Université Toulouse 2 – Jean Jaurès, sur les horaires d’ouverture de cette librairie.

Vernissage le jeudi 21 mars 2019 à 18h. Entrée libre.